Recette de lessive

La lessive a été mon premier produit ménagé fait maison. J’ai tout de suite été satisfaite par son efficacité, sa facilité de fabrication et surtout son prix !
Je tenais donc à ouvrir les tutos par ce produit.

J’espère vous convaincre qu’un mode de vie écologique est aussi économique.

Pourquoi les lessives industrielles ne sont pas écologiques ?

Les lessives industrielles contiennent de  nombreux produits :

  • Agents tensioactifs, le successeur du savon, mais bien plus polluant et toxique pour la vie aquatique.
  • Agents de blanchiments, eux aussi nocif pour l’environnement.
  • Polymère anti-redéposition: pour éviter que les saletés dissoutes dans l’eau se redéposent ensuite sur le linge, entraînant une couleur grise. Cette substance est parfois considérée comme non-écologique, mais dans une moindre mesure que les autres ingrédients.
  • Adoucissants et agents complexes: leur but est d’adoucir l’eau pour augmenter l’efficacité de la lessive. Parmi eux, des substances non biodégradables, présentes dans quelques produits, comme les phosphonates, les polycarboxylates ainsi que l’EDTA. Le NTA, lui, est une substance cancérigène. Une fois rejeté dans un cours d’eau, il risque de se lier aux métaux lourds présents dans la vase, ce qui « libère » ces derniers dans l’eau et leur ouvre les portes de notre chaîne alimentaire.
  • Les Solvants: il s’agit de substances toxiques telles que les paradichlorbenzène, phénol ou phénols halogènes.
  • Conservateurs : certaines lessives contiennent du formaldéhyde, une substance reconnue cancérigène.
  • Parfums: produits non biodégradables évidemment …

N’oublions pas le bon gros bidon, en plastique = déchet !

Bon, vous avez compris l’idée. On pense que c’est tout propre, mais nos vêtements contiennent encore une partie de ces produits, et nous avons rejeté une eau usée nocive pour l’environnement. Une famille française effectue en moyenne 220 lessive par an, alors imaginez l’impact !

 

RECETTE DE LA LESSIVE Mélie Co(o)p

Ingrédients :

  • 80 g de savon de Marseille
  • 3 cuillères à soupe de bicarbonate (60 g)
  • 5 gouttes d’huile essentielle
  • 3 litres d’eau (ou plus si affinité)
  • Une grande casserole / marmite
  • une spatule ou autre pour mélanger
  • un contenant de 4 litres ou plusieurs petits

ingredients

 

Préparation :

  • Dans une grande marmite, mettez les 80 g de savon de Marseille et 2 litres d’eau.

100g-savon

  • Faites fondre à feu doux en mélangeant régulièrement.

savon-et-eau

  • Sortir du feux. Mixez ci besoin.
  • Ajoutez le bicarbonate et mélangez.

bicarbonate

  • Laissez refroidir.

fondre

  • Avant que le mélange ne durcisse, transvaser dans votre contenant.
    Pour ma part, j’ai récupéré un ancien bidon de lessive.

transvaser-et-eau

  • Ajouter le dernier litre d’eau et secouez bien.
  • Et dernière étape, la cerise sur le gâteau, ajoutez les huiles essentielles.

he

  • Et « tadam » !

Si le mélange forme un bloc en refroidissant c’est qu’il manque d’eau. Je rajoute souvent 500ml d’eau pour avoir une belle texture gel, et je secoue bien mon bidon avant utilisation.

Comme pour les lessives industrielles, j’utilise environs 70 ml de lessive par machine, mais cette quantité est ajustée selon l’état du linge et la dureté de l’eau, alors à vous de déterminer le bon dosage.

Avec mon bidon, je fais en moyenne 40 lavages. Et j’utilise aussi cette lessive comme détachant en en déposant directement sur les taches avant lavage.

D’après mon petit calcul, un litre de cette lessive revient à 0.56€ alors que les lessives industrielle coûtent de 2€/L pour les premiers pris à plus de 10€/L pour les grandes marques !!!

Autres alternatives

Les noix de lavages.
Utilisées par Antigone XXI, les noix de lavage sont les fruits de l’ «arbre à savon» qui pousse en Asie. Ces fruits sont biodégradables, ils contiennent de la saponine qui dégraisse, nettoie et assainit.
Une autre façon écologique de laver votre linge, je vous laisse lire son article.

J’AI TESTE… LES NOIX DE LAVAGE

 

J’espère qu’avec tout ça vous êtes convaincus.

Si vous hésitez encore, utilisez cette lessive pour le linge de maison. Et petit à petit, vous verrez, vous allez l’adopter !
Pour des raison de conditionnement, je ne vous proposerais pas cette recette sur la boutique, envoyer 3L de lessive par la poste n’est plus vraiment économique…
Mais j’espère vous préparer quelques bidons pour une prochaine vente dans à la ruche qui dit oui à Arras !

Pour le moment à vous de jouer !
Pour ma part, je vais donner une dose à mes collègues de boulot, l’occasion de parler chiffon à la pause café et j’espère qu’elle vous donnerons leur avis. 

N’hésitez pas à laisser un commentaire avec votre propre expérience, votre recette et cie. Merci et à bientôt.

 

Mélie

 

 

9 Replies to “Recette de lessive”

  1.  »
    D’après mon petit calcul, un litre de cette lessive revient à 0.56€ alors que les lessives industrielle coûtent de 2€/L pour les premiers pris à plus de 10€/L pour les grandes marques !!! »
    I disagree. Read: http://www.amylee.fr/2015/01/peinture-acrylique-20-astuces-utiles-artistes/
    1. Et oui quand écologie rime avec économie, voilà encore une bonne raison de s’y mettre !
  2. Heu je suis aussi une accro du fait maison et du zéro déchet….sauf que j avoue cette lessive est parfaite pour l entretien au quotidien mais pour les tâches c est moyen. Habitant a marseille j ai tout essayé je suis allé à la savonnerie chercher les paillettes, J ai râpé moi même mon savon …rien n y fait.
    on m à parlé de cristaux de soude a rajoutés. Mais je sais pas trop combien en mettre pas sûre que ce soir sans danger pour la nature et le linge….
    quelques conseils?
    Cedrine
    1. Bonjour Cedrine,
      Merci pour ton commentaire. Pour les tâches tenaces j’utilise aussi un savon au fiel de boeuf, carrément efficace 😉
  3. Ma première machine est en train de tourner avec cette lessive, verdict à suivre par contre j’ai une question texture, car la mienne est liquide, il n’y a pas de solidification dont tu parles… Ca me fait la même chose pour mon « savon liquide » pour les mains, il reste liquide. J’utilise du savon de Marseille « La Corvette » que je râpe… Ca vient peut-être de ça ? Si quelqu’un a une idée… La prochaine tournée, je testerai un autre dosage, quitte à mettre bcp moins de mL de produit fini à chaque lessive ?
    1. Bonjour Marion,
      Alors cette lessive ?
      Le savon se solidifie que quand il est froid, donc si tu as utilisé ta lessive juste après l’avoir fabriqué c’est normal.
      Mais sinon… grande question. Avant, j’utilisais le savon corvette et sans problème. Mais après tout, tant que la quantité de savon est bonne : ça lave, peut importe la texture 😉
  4. Bonjour, j’ai une amie qui depuis trente ans fait sa lessive en poudre donc voici la recette
    3 tasses de bicarbonate de soude
    2 tasses de cristaux de soude
    100gr de savon de Marseille râpé le plus fin possible.
    Mélanger tous les ingrédients.
    Pour assouplir son linge, elle met du vinaigre blanc
    Marie-Paule
    1. Merci Marie-Paule !!!
  5. Bonjour, Je me pose la question de l’origine du savon de Marseille: il me semble avoir lu à une époque où je me suis beaucoup penchée sur la question du fait-maison, qu’il est fait à base de copeaux d’huile de palme… depuis je vérifie toujours avant d’acheter du savon, même en bio il y en a très peu qui soit sans huile de palme… Après c’est peut-être un « moindre mal » tout compte fait sur l’empreinte globale du produit versus un produit manufacturé?
    1. Bonjour Marion,
      Attention il y a savon de Marseille et savon de Marseille… Il faut toujours faire attention à la composition. Le nom « Savon de Marseille » n’impose malheureusement pas une composition. On trouve alors des savons avec huile pas de palme… pour le coup, anti-écolo.
      Pour ma part, je vis à Marseille, j’imagine que mon choix est plus large. Je trouve des copeaux dans les magasins en vrac, 100% olive bio.

Laisser un commentaire