# ENSEMBLE VIVONS MIEUX, GASPILLONS MOINS

Le weekend dernier, je me suis réveillée de bonne heure, de bonne humeur pour aller faire un tour au temple de la consommation. Vous voyez de qui je parle ? Les Suédois ?

Ils organisaient un week-end spécial # ENSEMBLE VIVONS MIEUX, GASPILLONS MOINS.

Insolite dans ce magasin où il nous est impossible de faire un tour sans rien acheter ! Même si on sait qu’on n’en a pas vraiment besoin…

Je me suis inscrite à un atelier gratuit : PETIT DEJ’ COACHING. Voici le programme : autour d’un petit déjeuner bio offert, des experts répondent à vos questions pour vivre mieux, moins gaspiller et faire des économies au quotidien, chez vous.

A mon inscription, j’étais tout de même perplexe : « N’est-ce pas vendre son âme au diable ?  Ils vont essayer de me vendre tout un tas de trucs inutiles… ».

L’atelier :

Nous étions un petit groupe, accueillis par une intervenante extérieure, qui nous a donné beaucoup d’astuces pour réduire notre consommation d’énergie et d’eau.

Sachez que toute l’année, vous pouvez aussi vous faire conseiller gratuitement par des experts. Les conseillers des Points Rénovation Info Service vous accompagnent dans vos projets de rénovation pour vous permettre de faire des économies. Pour les contacter   http://www.renovation-info-service.gouv.fr./

 

Réduire notre consommation électrique :

Tout simplement dès que notre prochaine ampoule rend l’âme, il faut la remplacer par une ampoule LED. Ce sont les ampoules qui consomment le moins, ne chauffent pas et on une très longue durée de vie. Certes elles sont plus chères à l’achat, mais rentables !

Ensuite, elle nous a montré l’objet miracle pour nous ouvrir les yeux sur « la consommation électrique malgré nous ». C’est-à-dire la consommation des appareils que l’on n’utilise pas. Aïe, là ça fait mal, on pense à tous nos appareils en veille : TV, box TV et internet, le home cinéma, l’heure sur le four et Cie. Mais c’est bien plus que ça, je tombe de haut et j’apprends qu’un chargeur de téléphone branché consomme même s’il ne charge pas de téléphone. Allo ?! Idem pour le chargeur d’ordinateur portable, même une lampe de chevet éteinte, tout ce qui reste éteint, mais branché est susceptible de consommer de l’électricité.

L’objet miracle pour déterminer qui consomme ou pas et combien est le wattmètre.

Il suffit de brancher le wattmètre à votre prise puis de brancher un appareil dessus, et la consommation en watt s’affiche sur l’écran. Si c’est 0 youpi !!! Sinon le wattmètre va vous donner la consommation en watt. Pour savoir combien de kWh cela représente, ce calcul est le suivant :

[nombre d’heures d’utilisation]  x [nombre jours d’utilisation] x ([puissance appareil en watts] / 1000) = nombre kWh

Exemple : Consommation électrique annuelle d’un radio-réveil: 24 x 365 x (10 watts / 1000) = 87,6 kWh

Pour les appareils qui consomment aussi lorsqu’ils sont éteints ou en veille, vous remplacez le nombre d’heures d’utilisation par le temps éteint ou en veille.

Et enfin pour connaître le coût, vous multipliez par le coût du kWh de votre fournisseur d’énergie.

Si je vous ai assommés avec les calculs savants, vous pouvez simplement entrer les données sur ce site et il calcule pour vous, ouf !

L’intervenante nous disait que sa TV en veille lui coutait 70€ par an !!!

Pour économiser cette somme et préserver les ressources de la planète, il suffit d’éteindre la veille. Pour les appareils qui consomment même éteints, il faut les débrancher ou installer une prise à interrupteur. Et vous n’allumez que quand vous utilisez l’appareil.

Si vous souhaitez que tel ou tel appareil se déclenche à une heure précise, installez un programmateur.  Pour que votre chambre soit chaude et douillette à 23h, il n’y a qu’à programmer le chauffage un quart d’heure plus tôt.

C’est simple et ne demande que très peu d’investissement.

Le wattmètre ou conso-mètre peut s’acheter dans les magasins de bricolage pour une vingtaine d’euros. Mais une fois que l’on connaît les données, on n’a plus besoin de l’appareil. A voir avec http://www.renovation-info-service.gouv.fr./ s’ils ne peuvent pas nous en prêter pour faire nos tests.

A mon avis, on perd beaucoup d’énergie au niveau de nos box TV et internet qu’on devrait pouvoir éteindre lorsque l’on ne s’en sert pas. Inutile d’avoir une veille sur la box TV si on ne regarde pas la TV… Inutile d’avoir la wifi quand on est au boulot, quand on dort, ce qui en plus limiterai notre exposition aux ondes. Je vais creuser ce sujet-là et  me renseigner auprès de mon opérateur pour savoir si l’on peut couper l’alimentation des box via une multiprise à interrupteur sans endommager nos box.

Si vous avez des infos à ce sujet, je suis preneuse 🙂 

 

Réduire notre consommation d’eau :

J’espère que vous avez déjà une chasse d’eau à double poussoir (petite et grosse commission). Sinon l’astuce toute simple est de mettre une bouteille remplie d’eau dans le réservoir. Le volume que la bouteille occupe et autant d’eau en moins qui part dans les égouts ! L’idéal serait de réutiliser l’eau du lave-linge dans les WC.


Ensuite, il existe pour tous les robinets des mousseurs d’eau. Il suffit de remplacer le filtre par le mousseur et votre consommation d’eau diminue de 50% ! Même un bricoleur du dimanche peut l’installer.

Il en existe aussi pour la douche  qui se branche à la base du tuyau. Sinon il y a des pommeaux économes.

WWF vends un kit complet ici, mousseur cuisine,  salle de bain lavabo + douche pour 14,90€. Ce n’est pas pour vous faire de la pub, mais c’est un bon prix et en prime une bonne action 🙂

 

Les bonus de l’atelier :

En plus de ces bons conseils, on repart tous avec des petits cadeaux :

– un sac recylum, pour ne pas oublier que les ampoules se recyclent et ne se jettent pas à la poubelle.

– 2 ampoules LED suédoises

– un guide « comment changer une ampoule » qui explique quelle ampoule choisir.

– un stylo suédois

– et le guide « économiser l’eau et l’énergie chez soi » de l’ADEME. Les images de cet article viennent de ce guide. Vous pouvez le télécharger ici si besoin.

Pour conclure, un petit déjeuner bio offert par le magasin. Je me suis régalée !


Et bien je dois dire que j’ai été ravie de cet atelier plein de bonne astuces. J’en connaissais déjà pas mal, mais c’est toujours bien de se faire un petit rappel et maintenant il me reste le weekend pour mettre tout cela en pratique.

J’espère qu’à vous aussi ça vous aura donné envie de faire des économies, qu’elles soient pour la planète ou pour votre porte-monnaie ; c’est profitable aux deux !

Est-ce que j’ai acheté quelque chose dans le magasin ? Euh… oui, mais utile, promis.

A bientôt

Mélie

 

Laisser un commentaire