Mes courses en vrac

Si vous n’avez pas encore poussée la porte d’une épicerie en vrac, je vous invite à le faire. N’ayez pas peur, tout va bien se passer ! Je vous explique en pratique mon petit rituel pour faire des courses zéro-déchet.

Faire des courses ZD demande certes une petite organisation. Mais rassurez-vous rien d’insurmontable. N’oubliez pas il n’y a pas si longtemps toutes nos courses étaient emballées dans des sachets plastiques et maintenant nous  avons pris l’habitude de prendre nos cabas.


Trouvez LE magasin :

Pour cela Google est votre ami, recherchez l’épicerie en vrac la plus proche de chez vous.
Testez -en plusieurs si vous avez le choix afin de trouver celle qui correspond le mieux à vos attentes.

 

 

Préparez votre liste de course :

Pour moi c’est une règle d’or, voire une obligation. Je suis incapable de faire mes courses sans liste. Je détermine les plats de la semaine, les organisent en menu et vérifie ce dont j’ai besoin en fouillant dans mes placards.

Vous ne trouverez peut-être pas tout dans votre magasin, mais il est préférable savoir ce dont on a besoin pour éviter d’oublier quelque chose ou au contraire de trop en acheter.

 

Q’est-ce qu’on trouve en épicerie vrac ?


Ces épiceries sont pleines de surprises ! Vous y trouverez des aliments secs : riz, pâtes, légumineuses, céréales petit-déjeuners, café, thé, épices, biscuits apéro et sucrés, bonbons et sûrement aussi des produits ménagers, des produits de beauté, du vin, du pain, des oeufs… Dans certaines boutiques de vrac vous aurez aussi la chance de trouver aussi des fruits et légumes, peut-être même des produits frais (crèmerie et cie), des objets (bocaux et autre contenants) et accessoires ZD (brosse à dent, brosse à vaisselle, cup menstruelle et serviette hygiénique lavable…).

C’est souvent le défaut de ce type de commerce, on y trouve de quoi faire nos courses de base,  rarement de quoi faire un menu complet. Alors, je le re-dit : “n’hésitez pas à tester plusieurs magasins afin de trouver celui qui répond à vos attentes”.

L’avantage des épiceries en vrac, c’est quelles souvent tenues par des personnes avec une éthique et un sens de l’écologie avéré, les produits vendus sont alors souvent locaux, de saison et bio. L’occasion de découvrir les petits producteurs de votre région !

 

Que dois-je prendre pour faire mes courses sans emballage ?


Cela dépendra de votre liste de course.

Voici la photo de ce que j’emmène dans mon magasin préféré:

– un ou deux cabas en toile

– quelques sacs à vrac (à retrouver sur la boutique)

– des bocaux en verre

– des bouteilles

– des boîtes plastiques (pour les fromages)

– une boîte d’œuf

– un sac à pain (bientôt en vente sur la boutique)


Tout est prêt, j’y vais!

 

 A l’épicerie :

Je pèse tous mes contenants à mon arrivée. Même les bouteilles, car le prix des liquides est calculé au poids. La balance règne !

Rassurez-vous si vous avez oublié des contenants ou n’en avez pas assez, votre épicier propose surement des emballages à réutiliser et des sachets papier.

Maintenant on remplit selon nos envies.

Achetez la quantité que vous voulez. Pas de gaspillage !

 

A la caisse :

 “Emballez, c’est pesé”. Et non, pas d’emballage ! Lorsque vous passez à la caisse le poids de votre contenant vide est déduit du poids final. On ne paye que le produit, pas son emballage puisqu’il est déjà à vous !

 

Résultat des courses :

 Si votre magasin en vrac ne proposait pas tous les produits de votre liste, vous pouvez finir vos courses sur le marché, si votre planning vous le permet. Dans ce cas, présentez vite vos contenants au maraîcher avant qu’il ne dégaine son sac plastique.

Ou filez dans votre magasin bio le plus proche. D’ailleurs ils ont aussi un rayon vrac, mais moins complet. Pour les produits à la coupe demandez à votre commerçant de vous les servir dans votre boîte ou votre wrap. Et le tour est joué !

 

De retour chez vous

Quelle joie ! On remplit les placards, pas la poubelle, pas même celle du recyclage !!!
Vous pouvez garder vos courses dans vos bocaux ou vos sacs à vrac ou les transférer dans d’autres boîtes ou bocaux. Moi, j’utilise beaucoup les sacs à vrac et transfère tout ça dans mes jolies boites vintages de ma cuisine. C’est pratique et rapide.

 

A quelle fréquence je vais dans mon magasin à vrac ?

Personnellement mon épicerie préférée n’est pas facilement accessible j’y vais donc faire de grosses courses environ tous les 1 à 2 mois. Pour le reste je vais en magasin bio et à la ruche qui dit oui.

 

Alors qu’en pensez-vous?

 C’est vrai qu’il faut souvent faire plusieurs magasins, mais ce sont des magasins de proximité et de petite taille comparé à un supermarché où on roule avec notre caddie dans des rayons à perte de vue et de temps. Je ne pense pas perdre de temps et je suis surtout contente  d’acheter des aliments de qualité et payés à leurs juste prix. C’est une démarche de consom’acteurs qui profite ma santé, à l’économie locale et bien sûr à la réduction des déchets donc à la planète. Tout le monde est gagnant.

 

N’hésitez pas à laisser vos astuces en commentaire et à me poser toutes vos questions j’y répondrai avec plaisir.

 À bientôt,

 

Mélie

Partagez, suivez, aimez :
Facebook0
Facebook
Youtube
Instagram
Pinterest
Pinterest
Google+
http://www.meliecoop.fr/2017/10/11/mes-courses-en-vrac/

Laisser un commentaire