Tuto Coton lavable

Après la lessive maison (recette par là), le petit pas écologique le plus facile pour moi a été les cotons lavables. Cela fait 5 ans que j’utilise les miens et j’en suis ravie. Mais j’avoue avec le temps ils sont devenus grisâtres et ne font plus vraiment rêver… L’occasion donc de refaire mon stock et surtout un tuto pour les coops couturiers-ères et pour les autres ils sont en vente dans ma boutique !

Pourquoi utiliser des cotons lavables ?
Pour ma part j’utilise un coton pour me débarbouiller le matin, un autre le soir pour me démaquiller, voire un deuxième si je me la suis jouée œil de biche toute la journée 😉
Le calcul est vite fait, comptons 3 cotons par jour x 365 jours = 1095 cotons à la poubelle !!!!
Ok un paquet de coton basique, ce n’est pas ce qui coûte le plus cher, mais en terme de déchet l’addition est salée.

Alors que depuis 5 ans j’ai utilisé un assortiment de 15 cotons lavables. Je les ai passés en machine avec le reste du linge sans me prendre la tête. Une belle économie !

Et pour parler de choses sérieuses, savez-vous d’où vient le coton ? Et ce qu’il y a dedans ?

Le cotonnier est un arbuste assez gourmand en eau, il pousse dans des régions tropicales et subtropicales arides ou nécessite d’être irrigué (40% des cultures).
Les cultivateurs sont souvent peu rémunérés.
Ce n’est pas vraiment la plus écolo des plantes : beaucoup d’eau, de la transformation et un long voyage pour arriver jusqu’à nous. Pourtant le coton est la première fibre textile du monde (près de la moitié de la consommation mondiale de fibres textiles). Un gros marché, et bien sûr le géant Monsanto n’est pas passé à côté. En 2006, il fournissait un quart des cultures de coton avec une bonne dose de pesticides pour que ça pousse vite et bien (pollution des sols et du produit en lui-même) mais aussi des OGM.
Le coton est une des ressources principales de la Syrie, ce qui a évidemment plu à Daesh. Via des intervenants difficilement traçables, il se peut que l’on retrouve dans nos vêtements, dans nos disques à démaquiller, un coton qui sert à financer le terrorisme.

Désolée je ne voulais pas  vous saper le moral… Mais pour ce qui est des disques à démaquiller, voici une bonne solution que j’adore. Vous pouvez aussi utiliser les cotons lavables sur votre bébé, votre homme… moi j’en ai même un dans la cuisine pour remplacer l’essuie-tout pour mettre de l’huile sur la crêpière (hihi, vivement la chandeleur) !

Bon assez de blabla, pour acheter les cotons c’est par ici. Ils sont en tissu de récup. en coton, vendu 10€ les 5. 5 cotons c’est idéal pour faire un essai, mais pour le quotidien je vous conseille d’en avoir une quinzaine. Vous les lavez en machine jusqu’à 60° et pouvez les conserver environ 5 ans.

Si vous voulez les faire vous-même, c’est très facile !

TUTO

Il faut :

  • du molleton, c’est un tissu de type maille qui fait des bouclettes sur l’envers, comme sur la photo.

C’est le côté envers du molleton qui va nous intéresser pour son effet légèrement gommant.
Récupérez un vieux sweat, moi j’ai pris un jogging.

  • du tissu de type toile, c’est-à-dire tissé et non extensible
    Récupérez un vieux drap, une chemise…
  • du fil
  • une machine à coudre
  • un visage
  • du démaquillant
  • une machine à laver J

C’est parti :

Couper un carré 10 x 10 cm de molleton et de tissu

Superposer, la bouclette et l’endroit du tissu à l’intérieur

Coudre à 1 cm autour du carré en laissant une ouverture de 3cm (à peu près)

Couper les angles à 1mm de la couture

Retourner

Faire ressortir les angles en passant un stylo à l’intérieur ou en s’aidant d’une épingle

Coudre à 3mm autour du carré en fermant bien l’ouverture

Et voilà, coupez les fils et filez à la salle de bain.

La poubelle nous dit merci et j’espère avoir vos commentaires et voir vos petites réalisations.

A bientôt,

Mélie

 

 

 

15 Replies to “Tuto Coton lavable”

  1. Je trouve cette idée extra ! Je vais me lancer, merci pour l’idée,
    Marine
    1. Super, j’attends de voir tes petites créations 🙂
      N’hésites pas à me demander si tu as des questions.
  2. Merci pour ton partage !!!!

    Tu met en ligne un tuto pour faire ce que tu vends … J’aime la démarche et si les entreprises faisaient ça … On se responsabiliserai un peu je pense.
    À ma machine !!!

    1. Merci Jaime. En effet mon but premier est qu’un maximum de personnes trouvent des solutions afin d’avoir un mode de vie plus respectueux, soit en passant par le fait maison soit par l’achat. De cette manière tout le monde a accès aux alternatives
  3. Merci pour le partage, simple et rapide.
    Je pense en faire tout une sèrie pour encourager à diminuer les poubelles… aller vers le 0 déchets…
    1. Bonjour Lulu,
      Merci à toi et bonne fabrication !
      Mélie
  4. Merci pour ce tuto offert malgré la commercialisation de ces carrés.
    Belle démarche !
    1. Merci Daria,
      En effet c’est tout le principe de mon blog. Mon but est qu’un maximum de monde se mette au zéro déchet, soit en fabriquant soit même des alternatives au « tout jetable » du quotidien soit en achetant pour ceux qui ne savent pas faire, n’ont pas le temps ou le matériel. Et ça me permet de donner une seconde vie a des tissus qui auraient dû finir à la poubelle…
  5. Super ^^ merci pour l’idée. Je fais dès demain. Ça va être top pour les fesses de ma fille. Une question : j’ai du molleton basique que j’utilise d’habitude pour épaissir (rembourage) certains de mes projets de couture. Est-ce que ça peut fonctionner ? Sinon j’ai aussi du coton classique et du jersey de coton. Est-ce qu’un de ces tissus correspond à ceux que tu utilises ?
    1. Bonjour Sara,
      Et oui ça sera top pour ta fille ! Le molleton de rembourrage ne conviendrait pas. Je parle de molleton type sweat, c’est comme du jersey mais plus épais et avec des boucles sur l’envers. A la limite tu peux remplacer par du jersey.
      Bonne couture !
  6. Idée juste géniale!!!!! Je DOIS le faire!!! J’ai trop hâte de m’y mettre!!
  7. Bonsoir, J’ai eu un peu près la même démarche j’ai utiilisé des serviettes de bain usées dans les bords et j’ai coupé des ronds avec un verre j’ai superposé 2 pces l’une sur l’autre et je les ai zigzaguées. Comme j’avais un distributeur de coton j’e l’ai utilsé pour mes démaquillants en coton réutilisables et non seulement c’est pratique mais également décoratif.
    1. Merci Véronique pour ton astuce !
  8. Autre idée pas chère pour des cotons démaquillants lavables: j’ai acheté un pyjama bébé en velours dans un magasin seconde main. Il m’a coûté 2 eur. Résultat: j’ai fabriqué 10 cotons super doux pour un démaquillage en douceur.
    1. Bonne idée Leila, en effet le velours des pyjama de bébé doit être extrêmement doux, mais attention qu’il soit bien en coton sinon ça n’aura plus grand chose naturel…

Laisser un commentaire