Furoshiki

Nous ne sommes plus qu’à quelques jours de Noël.
De mon côté les cadeaux sont prêts, il ne reste plus qu’à les emballer. C’est justement le sujet de cet article. 

L’année dernière j’avais fait de jolis paquets en papier kraft avec une petite branche végétale. 100 % recyclable et compostable.

J’avais envie de changer cette année pour tester les fameux furoshikis.

Après les tawashis voici encore une bonne idée venue du Japon. Des emballages cadeaux réutilisables fait avec des tissus.
Alors, chez moi je n’ai pas vraiment de chute de tissu pour ce genre de choses. Ici rien ne se perd, s’il en reste un bout, je fais un coton lavable, un mouchoir ou autre…

Donc je suis plutôt allée faire un tour dans un de mes magasins préférés : Emmaüs.
J’adore ce magasin tout d’abord parce que celui de Marseille Pointe-Rouge est immense, il y a vraiment de tout et on peut aller chiner régulièrement car il y a toujours de nouvelles choses.
Cette fois je suis allée fouiller dans les dans les malles, côté vêtements, pour trouver des foulards. J’ai trouvé des 5 jolis foulards pour seulement 6 € !!! Non seulement je vais leur offrir une deuxième vie #réutiliser, mais en plus c’est une bonne action.

Je donne rapidement un coup de fer à mes nouveaux foulard et je te montre trois exemples d’emballage furoshiki.

Ce ne sont pas les vrais cadeaux de Noël, je ne voudrais pas enlever la surprise à certains… Mais voici quelques idées.

Un grand classique évidemment le livre de la famille presque zéro déchet 😉
Pour ce pour emballer celui-là j’utilise un bandana. Je place le livre au milieu du carré en diagonale, puis je rabat un premier angle et le second en face. Avec les deux angles restant, je retourne le livre et je fais un petit nœud sur le dessus. Hop, le tour est joué !

Deuxième idée cadeau une bonne bouteille de vin, bio bien sûr !

Cette fois j’ai un grand foulard alors je le replis un peu pour le réduire, il faut que ce soit un carré. Je place la bouteille au centre du carré. Avec les deux angles opposés je viens faire un nœud niveau du bouchon, double nœud pour que ça tienne bien. Et avec les deux angles restant je vais emmailloter la bouteille et faire deux petits nœuds.

En fait ce mode d’emballage est hyper rapide, pas de scotch, pas de bolduc et pourtant le résultat est Waouh !

Dernier exemple pour emballer une boîte. Là c’est notre jeu de Molkky, vous connaissez ? Si ce n’est pas le cas c’est le moment d’essayer, c’est un jeu en bois entre la pétanque et le bowling, vraiment très sympa pour les petits comme les grands, mais ce n’est pas le sujet.

La boîte peut contenir tout autre chose, comme jeux de société, une grosse boîte de Lego, un carton rempli  de surprises…
Je prends encore un grand foulard, je mets la boîte au milieu. Avec les deux angles opposés, je viens faire un double nœud au-dessus et avec les deux angles restant idem.

On peut tout emballer avec ses méthodes voici une photo récapitulative avec les différents furoshikis possibles, qui vient tout droit du ministère de l’écologie japonais ! J’espère que notre Nicolas Hulot emballe aussi ses cadeaux dans de beaux tissus !!!

Et si vous avez peur que les enfants se posent des questions, expliquez-leur que le Père-Noël vit au Pôle Nord et qu’il est le premier touché par le réchauffement climatique, alors évidemment lui aussi contribue préserver les ressources de la planète !
Quand on pense à la quantité de papier cadeau jeter à la poubelle à Noël malheureusement la plupart des papiers cadeau d’un sont même pas recyclable, quel gaspillage !

Le furoshiki est un emballage très joli facile à déballer, car ce qui est important c’est le cadeau et son intention, pas ce qui l’entoure quoique… avec cette méthode on peut offrir le cadeau et le foulard 😉

Je vous ai fait la démo en vidéo, ça sera plus facile à visualiser.

N’oubliez pas que vous avez encore jusqu’à mercredi pour passer commande dans la boutique et recevoir vos cadeaux à temps pour Noël. Offrir un cadeau zéro déchet c’est montrer à une personne un mode de vie différent, actuel et bénéfique à tous et ouvrir son esprit à de nombreuses expériences enrichissantes.

Je profite de cet article pour vous glisser une autre idée cadeau qui peut elle aussi se trouver à la dernière minute. J’aurais voulu vous parler de ça un peu plus tôt, mais j’ai manqué de temps, car j’ai passé les dernières semaines devant la machine à coudre tel un petit lutin du père Noël…
Je suis récemment allée à une conférence de Béa Johnson, un bon moment très motivant ! À la fin de la conférence, on pouvait poser des questions, quelqu’un lui a demandé des idées cadeaux pour Noël. C’est vrai que c’est un grand moment de consommation et que l’on peine à offrir des choses utiles ou qui fasse réellement plaisir. Elle nous a alors expliqué qu’elle refuse catégoriquement des biens matériels et n’en offre pas non plus. Elle préfère les expériences !
Personnellement je trouve ça génial. En effet quand on a tout ce qu’il nous faut, ce que l’on souhaite c’est passer de bons moments. Une expérience peut-être :
– un spectacle,
– un restaurant,
– un atelier,
– un saut en parachute,
– une visite,
– des vacances.
On dit toujours qu’on n’a pas assez d’une vie pour faire tout ce que l’on voudrait, alors commençons par là au lieu de vouloir posséder à tout prix. Et de nos jours, nous vivons dans de tout-petits appartements et nous sommes souvent amenés à déménager pour notre vie professionnelle, mieux vaut ne pas trop s’encombrer.
Dans ce sens j’ai mis sur ma liste : des cours de ukulélé et aussi des cours de méditation (je t’en parlerai plus tard dans un prochain article). 

 

Je vous souhaite de joyeuses fêtes !

A bientôt,

Mélie

3 Replies to “Furoshiki”

  1. Belle idée… j’ai emballé tous mes cadeaux l’an passé avec des chutes de tissu que j’avais et du papier d’emballage de récup… mais je ne savais pas que c’était un art… maintenant je sais, et je recommencerai! Merci pour les idées de pliage et le partage, joyeux noël!
  2. Super idée ! Chez nous on finit les vieux rouleaux de papier cadeau qu’on a accumulé chaque année… ça sera sans doute la dernière année 🙂
  3. Super idée ! Il y a bien des années, un Noël, ma maman avait fait des sacs en tissus et emballé tous les cadeaux avec les sachets. Chez moi ils servent toujours à trier le linge dans le sac de vacances.

Laisser un commentaire